Un ou une tajine ? un mot masculin ou féminin ?

Des légumes ou des fruits gorgés de soleil, une viande savoureuse, quelques épices, le tajine est un plat que tout le monde aime ou finira par aimer, parce qu’il est déclinable de nombreuses façons. C’est un plat berbère, typique des pays d’Afrique du Nord et tout principalement du Maroc, dont la cuisine est une des plus réputées au monde.

Il n’y a aucun doute, que vous savez déjà comment manger un tajine… ça c’est très facile… En revanche, vous ignorez peut-être son histoire et vous ne savez peut-être pas si c’est un mot féminin ou masculin. Je vous dis tout !

Féminin ou masculin

Je vais répondre immédiatement à cette question que beaucoup se posent régulièrement. Si vous êtes attentif, vous avez déjà lu la réponse dans l’introduction de cet article. On dit bien le tajine et pas la tajine.

Si vous sortez d’un délicieux repas marocain en disant « sa tajine était délicieuse », vous ferez évidemment une grosse erreur de langage. Les Marocains sont très gentils et ne vous reprendront peut-être pas, et puis ce n’est pas bien grave finalement, mais si vous souhaitez vous exprimer correctement, vous direz « son tajin était fantastique » !

On utilise le masculin, aussi bien pour parler du plat en lui-même que de l’objet de cuisson dans lequel on le prépare. En effet, l’espèce de cocotte-minute, originellement en terre cuite, et parfois en céramique, est aussi appelée « tajine », et on dira « peux-tu me prêter TON tajine, je reçois du monde ». Vous utiliserez donc LE tajine pour faire UN tajine ! Je crois que c’est clair…

La petite histoire du tajine

tajine masculin ou feminin

On ne sait pas exactement où est né le tajine, mais on sait qu’il s’agit d’un plat berbère. On peut le comparer à un ragoût, avec des légumes et une viande cuits à l’étouffée. Il y a réellement autant de tajines qu’il y a de cuisiniers. Poulet, agneau, bœuf ou encore poisson, il y en a pour tous les goûts. Idem pour les légumes, avec des pois chiches, des carottes, des navets, des courgettes, des aubergines. On retrouve également souvent des fruits pour un mélange sucré-salé, tels que les abricots, les raisins ou les olives.

Les épices ne sont pas en reste, là encore, chaque cuisinier aura ses secrets, avec ses propres currys qui sont des mélanges de différents épices. On trouve souvent du cumin, de la coriandre, du raz-el-hanout, mais aussi du piment doux, du gingembre, de la cannelle, de la muscade, bref, on peut absolument jouer avec les épices, et trouver nos propres saveurs.

On cuisine ensuite sans eau et sans matière grasse, en tout cas pour un tajine dans les règles de l’art, afin de conserver au maximum la saveur naturelle des aliments. La vapeur qui va être produite en cuisant, provient du jus des légumes et des viandes, et prend aussi le goût des épices. Elle se condense sur les parois coniques et retombe pour humidifier et nourrir l’ensemble du plat. C’est comme ça que les aliments se parfument au maximum et que les viandes et les légumes sont bien tendres et fondants.